Inscrivez vous à notre newsletter

  • Twitter
  • YouTube

© 2019

Contribution de Nathalie GOULET au rapport sur la fraude sociale




Un  rapport  est  toujours  un  compromis  et  les  développements  qui  n’y  ont  pas  trouvé  leur  place méritent néanmoins d’être soulignés.

La  mission  confiée  a  permis,  suite  à  plus  d’une  centaine  d’auditions,  de  collecter  de  très  nombreuses informations sans pour autant être en mesure de les retranscrire toutes en propositions. Pourquoi ?

Tout  d’abord  par  manque  de  moyens  techniques,  la  mission  n’ayant  pas  bénéficié  d’administrateurs ou de soutiens techniques.

Ensuite, du fait de la complexité du système résultant de l’absence de données centralisées et d’organismes de contrôle indépendants, à titre d’exemple il n’existe pas, disponible en un clic, la liste des prestations sociales servies en France)

Enfin, en raison de la réticence de certains organismes à ouvrir leurs livres.

Ce constat regrettable devait être fait.